Home| Contacts| Webmail | info@omantourisme.com
Beauty has an address ~ Oman

La Grande Mosquée Sultan Qabous

Dans le quartier de Bawshar, près de la route qui mène au cœur de Mascate, la Grande Mosquée Sultan Qabous s’affirme comme un centre religieux et de savoirs dont le rayonnement scientifique et intellectuel s’étend à l’ensemble du monde musulman.
La construction de la Grande Mosquée a duré six ans à l’issue d’un concours d’architecture qui a permis de choisir le meilleur plan pour cet édifice capable d’accueillir 20 000 fidèles. Edifiée sur une superficie d’environ 416 000m², sa salle de prière (musalla) principale peut contenir 6 500 fidèles. De forme carrée, elle possède une coupole centrale qui s’élève à cinquante mètres au-dessus de la cour centrale de la mosquée. Ce dôme, ainsi que le minaret principal, confèrent à la mosquée un cachet tout particulier. La partie supérieure des murs du lieu de prière et de la cour intérieure est couverte d’une frise en caractères gravés, dans le style calligraphique du « thuluth », représentant des versets coraniques. Des ornementations islamiques décorent les cadres des arcades des galeries, tandis que « les plus beaux noms de Dieu » sont gravés en caractères « diwanis » sur les façades.
Les galeries constituent une enceinte protégeant l’édifice de la mosquée. Cette dernière possède cinq minarets qui marquent les limites du site. Ces minarets symbolisent les cinq piliers de l’islam.
Les galeries (arwiqas, pluriel de riwaq) nord et sud, chacune d’une longueur de 240m, sont divisées en salles décorées selon des traditions architecturales islamiques. Ces galeries nord et sud constituent la limite qui sépare les lieux de culte proprement dits des autres bâtiments de la mosquée. Les galeries sont surmontées d’un ensemble de coupoles inspirées de celles de la mosquée de Bilad Bani Bu Ali, dans la région d’Ash Sharqiyah.
Les murs du riwaq sud jouxtent plusieurs départements de la mosquée, dont une bibliothèque contenant vingt mille ouvrages de référence, dans les domaines des sciences, de la culture islamique et humaine dans son ensemble. A cela s’ajoutent un institut des sciences islamiques où la jurisprudence est enseignée à la jeune génération, et une salle de réunions permettant la tenue de colloques, capable de d’accueillir trois cents personnes.
Les murs de la salle principale du lieu de prière (le musalla) sont entièrement recouverts de marbre blanc et gris foncé. Certaines parois sont couvertes d’arabesques florales. La salle est conçue selon un plan ouvert, avec quatre piliers principaux qui supportent la structure intérieure de la coupole. En face de chacun des murs nord et sud une galerie débouche sur la salle de prière, aux voûtes ornementées. La coupole se compose de pendentifs, situés à l’intérieur d’une structure de nervures et de piliers de marbre blanc entrecoupés d’arcs pointus, recouverts de faïence. Des lambris en bois tapissent le plafond dont le style est omanais.
Sur les portes ont été gravées des ornementations islamiques surmontées de versets coraniques en caractères « thuluth », tandis que certaines sont agrémentées de « musharabié » (fenêtres grillagées en bois) garnies de plaques de verre coloré pour assurer la continuité et l’unité du lieu réservé à la prière (le musalla). Les salles sont couvertes de décorations artistiques multiples et variées liées à l’architecture et à la culture qui se sont répandues de l’Andalousie à la Chine. Dans les parties extérieures de la mosquée, des versets sacrés ont été gravés dans la pierre sur une profondeur de deux centimètres, afin d’y demeurer à jamais, si Dieu le veut.
Le sol de la salle de prière est recouvert d’un tapis persan de 4200m², fait d’une seule pièce, composé de 1700 millions de nœuds et pesant 21 tonnes. Il a fallu quatre ans pour le confectionner. Son tissage a nécessité l’utilisation de vingt huit couleurs de diverses nuances, la plupart extraites de teintures végétales ou naturelles.

Les non-musulmans sont autorisés à visiter la mosquée, tous les jours, sauf le vendredi, de 8 heures 30 à 11 heures du matin. Il est demandé aux visiteurs d’avoir une tenue vestimentaire respectueuse des lieux de culte. Les femmes doivent également se couvrir les cheveux.